L’importance du contenu en SEO | Nathan Lopez
L’importance du contenu en SEO

L’importance du contenu en SEO

15 février 2022

Dans cet article, nous allons voir le second pilier du SEO, le contenu. Nous allons parler des critères importants dans le contenu de vos pages qui va impacter votre classement sur les moteurs de recherche.

Un peu plus tard, nous verrons le processus, étape par étape, pour rédiger un article qui marche en SEO. Pour le moment, revenons à la théorie !

Content is king

Vous avez tous déjà entendu cette expression, le contenu est roi. Eh bien, c’est particulièrement valable en SEO ! Plus vous allez créer du contenu sur votre site, plus vous avez de chance d’être visible.

Mais attention, plus votre contenu sera qualitatif, et moins vous aurez de concurrents, plus vous aurez de visibilité. Cela signifie que si vous êtes sur un marché très concurrentiel, vous allez devoir redoubler d’efforts sur la qualité de votre contenu pour percer !

Choisissez bien votre titre et description !

Hyper important, le titre et la description de la page. Ce sont des éléments que l’on trouve dans le code source de la page avec la balise title et la balise meta description.

Image

Pourquoi c’est aussi important ? Eh bien parce que c’est le titre et la description qui vont apparaître dans les résultats sur les moteurs de recherche comme Google !

Image

Votre titre et votre description doivent impérativement contenir les mots-clefs que vous visez avec cette page ! Mais attention, votre titre doit être suffisamment clair et intéressant pour donner envie aux utilisateurs de cliquer dessus. Vous ne pouvez pas faire de bourrage de mots clefs !

Attention, si votre titre ou votre description ne convient pas à Google (trop long, pas assez pertinent, etc.), Google se laisse le droit d'afficher autre chose dans les résultats de recherche.

Comment écrire un bon “title”

  • Placez votre mot-clef le plus important au début du titre si possible, parce que c’est la première chose que les utilisateurs vont lire dans les résultats de recherche
  • Ne visez qu’un seul mot-clé (ou groupe de mot) par page, pour maximiser vos chances de ranker, et pour avoir un titre plus ciblé
  • Ne dépassez pas 70 caractères dans la longueur de votre titre
  • Pour séparer des parties de votre titre (nom de l’article et nom du blog par exemple) vous pouvez utiliser les caractères suivants : |, -, :

Comment écrire une bonne “meta description”

  • Votre description doit faire maximum 160 caractères, mais n’hésitez pas à la faire la plus longue possible (tant que la limite n’est pas dépassé)
  • Utilisez votre mot-clé principal et des mots clés secondaires dans la description
  • Prenez le temps d’écrire une phrase qui donne envie de cliquer, comme si vous rédigiez une publicité pour votre page

Structurez votre page avec les balises HN

Maintenant que vous avez un titre pour votre page, vous allez devoir structurer le contenu de votre page avec d’autres titres !

Contrairement à la balise title, que l’utilisateur ne voit que dans l’onglet de son navigateur, les titres HN sont visibles sur la page.

Pour utiliser les titres HN, il faut utiliser la balise <hn> en remplaçant n par un chiffre entre 1 et 6 pour indiquer le niveau de titre. Votre titre principal sur la page sera dans la balise h1, les titres de niveau 2 seront dans des balises h2 et ainsi de suite.

Image

L’utilisation de ces balises permet aux moteurs de recherche de comprendre comment est structuré votre contenu et quels sont les sujets abordés dans votre page.

Pour l’utilisateur, ces titres permettent de naviguer plus rapidement dans votre page, et donnent une meilleure lisibilité. La plupart des internautes ne lisent jamais le contenu des pages en entier, ils se contentent tout d’abord de lire les titres, et lorsqu’un titre semble intéressant, alors ils lisent les paragraphes qui se trouvent en dessous.

Vous allez donc essayer de découper votre sujet en plusieurs parties, ou plusieurs thématiques, ou plusieurs étapes. Il y aura un titre h1 pour votre page, et un titre h2 pour chaque partie.

Comment bien utiliser les balises HN ?

Nombre de balises

La seule balise possédant une limite est la balise h1, c’est votre titre principal, vous ne devez en avoir qu’une par page.

Quelle longueur ?

Il n’y a pas de limites concernant la longueur des titres, essayez de rédiger des titres qui donnent envie de lire, tout en restant suffisamment concis pour ne pas décourager les visiteurs.

Placez vos mots-clés

Les balises hn sont importantes en SEO (et plus le chiffre est bas, plus le titre est important) donc c’est l’occasion de placer vos mots clés principaux. Veillez toutefois à rester cohérent et à ne pas abuser des mots clés dans les titres.

Ayez une structure cohérente

Respectez l’ordre des balises, le h1 doit apparaître en 1er, ensuite les h2, les h3 doivent être placés après un h2, les h4 après un h3, et ainsi de suite ! Voyez ça comme un sommaire lors d’une dissertation.

Image

Votre structure doit être visible

En termes de design, les balises hn doivent être reconnaissables (ce sont des titres !) et il faut que la hiérarchie soit visible ! En général plus le titre est important (h1) plus il est affiché en grand !

Image

Ciblez un mot-clé

Lorsque vous créez une page sur votre site, vous devez déterminer à l’avance quel mot-clé vous ciblez. Dans l’idéal, une page cible un seul mot-clé.

Un mot-clé ce n’est pas forcément un seul mot, ça peut être un ensemble de mots que les utilisateurs cherchent dans les moteurs de recherche, comme “Comment bien facturer ?” par exemple.

Votre mot-clé cible doit apparaître dans le title de votre page, et être repris dans les titres HN de la page, et dans les paragraphes. Attention tout de même, votre page doit paraître naturelle, si vous abusez du mot-clé et que cela rend la lecture pénible, Google vous pénalisera pour ça.

Enfin, pour maximiser vos chances d’apparaître dans les résultats de recherche, votre contenu autour du mot-clé doit être le plus complet possible.

Si votre mot-clé est “Facture” par exemple, vous pouvez essayer de répondre à toutes les questions que les internautes se posent à ce sujet.

  • À quoi sert une facture ?
  • Comment créer une facture ?
  • Quelles sont les mentions obligatoires sur une facture ?
Une fois que vous vous avez identifié toutes les questions autour de votre mot-clé cible, vous pouvez utiliser ces questions pour établir le plan de votre article !

Répondez à des questions

Les internautes ont tendance à taper des questions sur les moteurs de recherche comme par exemple “Comment faire pour respecter le RGPD ?”.

Gardez ça en tête lorsque vous créez votre contenu, un title et des titres hn sous forme de question ont plus de chance de matcher avec les recherches des internautes, et donc de générer du trafic !

Image

Adaptez la longueur de votre contenu

On entend souvent dire que la longueur idéale pour le SEO d’une page web est aux alentours de 1000 mots.

Ce n’est pas tout à fait vrai, en fait ça dépend du contexte. Il est clair qu’une page longue à plus de chance d’être référencée qu’une page courte. Mais l’objectif va être de trouver la taille idéale pour répondre au besoin des visiteurs.

Ce que je vous conseille pour avoir une idée approximative de la longueur idéale de votre page, c’est de taper sur Google le mot-clé que vous ciblez, de cliquer sur le premier résultat (non-payant) et de regarder la longueur de la page.

Quelques statistiques sur la longueur des articles

  • La longueur moyenne d’un article de blog est d’un peu plus de 1100 mots
  • Entre 2014 et 2017 le nombre de rédacteurs qui écrit des articles longs (plus de 2000 mots) a été multiplié par 6
  • Généralement, les contenus longs ont 40.54 % plus de succès que les contenus courts

Écrivez pour vos utilisateurs et non pour Google

Le meilleur conseil que je puisse vous donner pour la rédaction de votre contenu, c’est d’écrire un contenu pertinent pour vos visiteurs en priorité. C’est plus important que d’écrire un contenu pertinent pour les moteurs de recherche.

Comment l’algorithme de Google fonctionne ?

Google va proposer votre page web dans ses résultats pour certains mots-clés. À ce moment-là, il y a des utilisateurs qui vont cliquer, et arriver sur votre page.

Google va alors analyser si l’internaute reste sur votre page longtemps, ou s'il revient rapidement dans les résultats de recherche. Si l’utilisateur revient rapidement sur le moteur de recherche, cela signifie que votre page web n'est pas pertinente pour lui.

Donc il va falloir que votre contenu puisse satisfaire un maximum des internautes qui recherchent le mot-clé que vous ciblez.

C’est pour cela que les articles longs qui traitent un sujet de façon très complète marchent aussi bien !

En plaçant un sommaire en haut de votre page, vous maximisez les chances que l’utilisateur trouve un point qui l’intéresse dans votre page et aille le lire, et donc qu’il passe du temps sur votre site.

Donc gardez toujours en tête que le plus important, c’est l’expérience utilisateur ! Un article hyper long qui ne donne aucune information pertinente ou qui est difficile à lire ne marchera pas, même avec tous les bons mots-clés.

Illustrez votre contenu

Et pour finir cet article, il faut bien évidemment parler des illustrations !

Un article de blog de 2000 mots, c’est long, et ça peut décourager l’utilisateur de le lire.

Image

Vous pouvez mettre en valeur votre contenu et le rendre plus digeste, en illustrant votre propos ! Plusieurs choses que vous pouvez faire :

  • Placez des images dans votre article pour illustrer ce que vous dites
  • Utilisez des infographies avec des schémas ou des statistiques pour appuyer votre propos
  • Insérez des vidéos en rapport avec le sujet de votre article, que vous pouvez faire vous-même ou bien trouver sur YouTube (résumé, tutoriel, sujet connexe)
  • Inclure des documents à télécharger en rapport avec votre sujet (rapport statistique, livre-blanc, guide, template word ou excel)
  • Inclure des gifs animés pour ajouter de l’humour ?

Tous ces petits éléments peuvent rendre votre page plus dynamique et plus agréable à consommer.

Pour les images, n’oubliez pas de leur donner un nom ou une description avec les attributs alt et title. Grâce à ces attributs, Google pourra référencer vos images sur Google Image, et ça viendra aider le référencement de votre page.

Derniers articles
Voir tous les articles
Besoin d'une stratégie digitale ? Contact